Procédure et/ou Transaction

palais

 

Il n'est jamais de l'intérêt d'une victime de traiter directement avec un assureur.

En effet, les compagnies d'assurances sont des entreprises commerciales qui ont pour objet de verser les indemnités les plus faibles possibles afin de limiter leurs propres dépenses et augmenter ainsi leurs profits. En général les assurances veulent éviter les procès qui engendrent des frais et créent des précédents.

 

La victime qui décide d'être assistée d'un avocat tôt dans son parcours indemnitaire envoie un signal clair à la compagnie d'assurances : elle connaît ses droits et saura les exercer en cas de proposition indemnitaire insuffisante de l'assureur. Par sa compétence et sa parfaite connaissance de la jurisprudence indemnitaire, le cabinet vous permet le plus souvent d'obtenir une indemnisation équivalente, voire meilleure à celle pouvant être allouée aux termes d'un long procès.

Cette compétence permet de donner un conseil avisé à la victime :

  • Soit accepter une transaction profitable aux intérêts de la victime, sans autre concession que celle d'éviter à l'assureur des frais de gestion prolongés.
  • Soit initier une procédure compte tenu des réticences de l'assureur à indemniser l'intégralité du préjudice


Le choix entre transaction et procédure peut se faire à toutes les étapes de votre indemnisation :

Dans les suites immédiates de l'accident, vous serez confronté à des frais inhabituels (frais médicaux, pertes de salaire, frais de garde d'enfant, aide ménagère, transport et déplacement, etc) Vous devez financer ces frais, ce qui impose à l'assureur de vous verser les provisions adéquates.

En cas de refus de l'assurance à verser les provisions adéquates, le cabinet diligentera automatiquement une procédure judiciaire accélérée, appelée « référé », afin de résoudre l'urgence de votre situation.

Dans l'hypothèse où l'attitude de l'assureur ne permettrait pas d'obtenir amiablement l'indemnisation totale de votre dommage corporel, nous saisirons le Tribunal en vue de faire liquider judiciairement votre préjudice.