Nos valeurs:

nos_valeursAvocat de victimes de dommages corporels depuis plus de 20 ans, Maître Benoît GUILLON agit concrètement pour que soit améliorée l'indemnisation des préjudices corporels dans notre pays.   Par sa pratique quotidienne, le contact personnel avec les blessés et leur famille, il a pu constater les difficultés pratiques des victimes,  analyser les insuffisances des systèmes actuels de réparation et proposer des moyens d'y remédier.   Il a choisi de mener une action élargie et collective pour l'ensemble des victimes en étant l'un des membres fondateurs de l'Association Nationale des Avocats de Victimes de Dommages Corporels (A.N.A.D.A.V.I.)

 

Obtenir la meilleure indemnisation pour vous

Maître Benoît GUILLON vous garantit :

Un cabinet compétent :

  • En étant spécialisé dans le droit de la réparation du préjudice corporel
  • En disposant d'une expérience de plus de vingt années à l'écoute des victimes
  • En s'entourant des meilleurs experts, médecins-conseils, ergothérapeutes, architectes....
  • En prenant le temps d'étudier avec vous la solution indemnitaire la mieux adaptée à votre situation.

Un cabinet indépendant :

  • En n’intervenant que pour des victimes
  • A l’abri de toute influence
  • En ayant pour seul objectif la recherche de la meilleure indemnisation pour vous
  • En ne défendant les intérêts d’aucune compagnie d’assurances, et ce dans aucune affaire.

Un cabinet à la pointe du droit de l’indemnisation :

  • En participant aux débats et réflexions qui doivent précéder les orientations législatives et les politiques d’indemnisation
  • En adhérant à l’idée du partage des savoirs et en contribuant à des actes de formation en droit de la réparation
  • En disposant d’une base de données, véritable laboratoire de jurisprudence.

Un cabinet transparent :

  • En vous fournissant dès les premiers échanges une convention d’honoraires écrite qui décrit en toute transparence les services rendues par le Cabinet GUILLON et les honoraires associés
  • En acceptant de ne percevoir ses honoraires qu’au moment où vous recevez une provision ou une indemnisation. 
  • En fixant nos honoraires avec tact et mesure dans le respect des règles déontologiques édictées par l’Ordre des Avocats.