Nos conseils

Qui mieux qu’un avocat professionnel du droit et de la défense des victimes peut garantir la protection de vos intérêts ?

dangerPourquoi un avocat spécialisé ?

  • Parce que le droit d’indemnisation est une matière particulièrement technique et en permanente évolution
  • Parce qu’il connaît le handicap
  • Parce qu’il connaît le milieu du hand  icap et pourra vous aider à définir vos besoins indemnisables
  • Parce qu’il saura estimer très rapidement vos séquelles prévisibles et vous obtenir les provisions adéquates
  • Parce que l’enjeu indemnitaire est trop important pour ne pas le confier au meilleur des spécialistes.

N’oubliez pas que l’indemnité que vous percevrez variera en fonction de l’assistance que vous choisirez. Cette indemnité conditionnera la qualité de vos conditions de vie future.

Ce qu’il faut faire :

  • Pensez à garder l’intégralité des justificatifs de vos différents frais (factures, tickets de péage, photocopie de carte grise, attestation de l’hôpital à chacune de vos visites et des visites de proches, factures de taxi, décomptes CPAM et Mutuelle, etc)
  • Les frais non justifiés sont rarement remboursés.
  • Faites vous assister à l’expertise par votre avocat et un médecin-conseil.
  • Sollicitez du Centre de Rééducation la liste des matériels qui vous seront nécessaires et faites établir très rapidement des devis.
  • Sollicitez l’aide de l’ergothérapeute de l’hôpital afin qu’il évalue les premières adaptations à faire à votre domicile.
  • Gardez précieusement tous les justificatifs de vos activités antérieures à l’accident (licences sportives, inscriptions club de sport, vie associative, loisirs…)
  • Si vous avez besoin d’assistance dans votre vie quotidienne n’hésitez pas à faire appel à des organismes spécialisés et à conserver les factures. Vous serez intégralement remboursé à l’issue de la procédure

Les choses à ne pas faire :

  • Ne traitez et ne communiquez jamais directement avec une assurance ou avec le Fonds de Garantie.
  • Ne donnez jamais aucune pièce originale, même à votre assureur.
  • Ne remplissez jamais de documents à l’attention de votre assureur sans vous faire assister de votre Conseil.
  • N’acceptez jamais d’être seul face à l’expert médical de l’assurance.
  • Dès lors que vous avez un droit à indemnisation, ne faites pas l’économie de votre confort.
  • Soyez très attentif à la rédaction du certificat médical initial et faites le compléter très rapidement en cas d’omission, notamment en ce qui concerne les lésions dentaires.